Publications du Service canadien des forêts

L'amélioration génétique de l'épinette blanche au Québec. (White spruce breeding in Quebec). 1993. Beaulieu, J.; Daoust, G.; Plourde, A. Pages 9-15 dans D. Daoust et J. Beaulieu, organisateurs. Compte rendu de la journée d'échanges sur la recherche et le développement en génétique de l'épinette blanche au Québec : de l'ADN à la semence / Proceedings of the one-day symposium on research and development work on the genetics of white spruce in Quebec: from DNA to seed, March 23, 1993, Sainte-Foy (Québec). Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts, Région du Québec, Sainte-Foy (Québec), Rapport d’information/Information Report LAU-X-105B.

Année : 1993

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16984

Langue : Français / Anglais

Séries : Rapport d'information (CFL - Québec)

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Un atelier de travail portant sur la recherche et le développement en génétique de l'épinette blanche (Picea glauca [Moench] Voss) au Québec a eu lieu le 23 mars 1993 au Centre de foresterie des Laurentides (CFL) à Sainte-Foy (Québec). Au cours de cet atelier, tous les aspects de la recherche menée au Québec ayant trait à l'amélioration génétique de l'épinette blanche ont été présentés et ont fait l'objet de discussions. Ainsi, des résultats de recherche portant sur la génétique, l'induction florale, la pollinisation, l'approvisionnement en semences ainsi que la propagation par bouturage et in vitro ont été présentés. Les participants ont également été informés des projets de recherche nouvellement lancés portant sur le déplacement des semences dans l'aire de répartition de l'espèce au Québec, l'utilisation des marqueurs RAPD et la transformation génétique. Les échanges ont permis de faire le point sur les travaux de recherche passés et présents. Les discussions ont porté principalement sur la stratégie d'amélioration, sur l'intégration des biotechnologies au programme d'amélioration, sur les perspectives d'avenir de ces dernières et sur la nature des produits à développer. Une soixantaine de participants représentant les universités québécoises, le ministère des forêts du Québec et le Service canadien des forêts du Québec (SCF) de Ressources naturelles Canada ont assisté à cet atelier. Un résumé de chacune des communications et le rapport de la modératrice sont présentés dans le présent compte rendu. Le programme et la liste des participants figurent en annexe.

Dernière mise à jour :