Publications du Service canadien des forêts

Modèle de Cooke : guide d'utilisation du modèle de simulation pour l'aide à la précision dans la lutte contre les populations de la tordeuse des bourgeons de l'épinette à l'aide de Bacillus thuringiensis. 1999. Régnière, J.; Cooke, B.J. Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts, Centre de foresterie des Laurentides, Sainte-Foy (Québec). Rapport d'information LAU-X-124F. 26 p.

Année : 1999

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16829

Langue : Français

Séries : Rapport d'information (CFL - Québec)

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Le modèle de Cooke est un logiciel écrit en langage objet C++ qui simule les effets d'applications de B.t. sur les populations de la tordeuse des bourgeons de l'épinette (TBE). Il est fondé sur des modules bien documentés et bien validés du développement et de l'alimentation de l'insecte. Le modèle simule plusieurs processus biologiques qui sont considérés comme déterminants critiques de l'efficacité du B.t.: le développement, la survie et l'alimentation de la TBE, la consommation du feuillage, le parasitisme par Apanteles fumiferanae Vier., l'ingestion de gouttelettes de B.t., l'inhibition alimentaire, la mortalité induite par le B.t. et la dégradation de celui-ci par les rayons ultraviolets et la pluie. Le modèle a été validé sous une variété de conditions d'application. Le modèle de Cooke peut être utilisé comme outil de recherche pour examiner la complexité des interactions entre la TBE et le B.t., ou encore comme outil d'aide à la prise de décisions dans l'élaboration de stratégies optimales d'application du B.t. dans la protection des forêts contre une défoliation excessive par la TBE. Le présent document contient une description des intrants et sorties du modèle, explore son comportement et offre un exercice pratique visant à familiariser l'utilisateur avec l'utilisation du modèle dans le cadre du système de gestion des simulations BioSIM. Enfin, ce document discute des intrants les plus critiques du modèle et des besoins les plus urgents de recherche additionnelle.

Dernière mise à jour :