Publications du Service canadien des forêts

Status of the European race of Scleroderris canker in Canada. 1998. Laflamme, G.; Hopkin, A.A.; Harrison, K.J. The Forestry Chronicle 74 (4): 561-566.

Année : 1998

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16819

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

La race européenne (EU) de Gremmeniella abietina (Lagerb.) Morelet, l'agent causal du chancre scléroderrien des conifères, est un champignon pathogène très dommageable pour nos forêts de pins. En Amérique du Nord, la maladie se retrouve dans le nord-est des États-Unis et dans l'est du Canada. Les résultats des relevés à travers le Canada depuis 1979 nous permettent de cartographier la distribution de la maladie. À Terre-Neuve, seule la race EU a été relevée et elle est restreinte à la péninsule d'Avalon. Contrairement à ce qui a été rapporté antérieurement dans les provinces Maritimes, seulement une plantation de pins est infectée par la race EU au Nouveau-Brunswick. En Ontario, un total de 171 plantations sont infectées et elles sont groupées dans la portion centrale du sud de la province. Les 749 plantations infectées par la race EU au Québec représentent le plus grand nombre de tout le Canada. Dans les quatre provinces, le pin rouge est l'espèce la plus infectée (86% des plantations infectées) suivi par deux espèces exotiques, le pin sylvestre (9,5%) et pin noir d'Autriche (3,2%). Le pin blanc et le pin gris montrent de la résistance à la maladie.