Publications du Service canadien des forêts

Host preference of two Gremmeniella abietina varieties on balsam fir, jack pine, and black spruce in eastern Canada. 1996. Laflamme, G.; Ylimartimo, A.; Blais, R. Can. J. Plant Pathol. 18: 330-334.

Année : 1996

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16733

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Gremmeniella abietina var. balsamea (GAB) isolé de Picea mariana ou de Abies balsamea, et la race nord-américaine de G. abietina var. abietina (GAA-NA) isolée de Pinus banksiana ont été testés pour leur préférence à leur hôte d'origine par inoculation croisée de ces hôtes croissant dans la forêt boréale au Québec. Les mycelia de six isolats différents (deux de chacun des hôtes d'origine) ont été inoculés, tard en automne, dans le tissu cortical des pousses de l'année. La longueur des nécroses produites a été mesurée l'été suivant. Il y avait évidence d'une préférence des isolats envers leur hôte d'origine. GAB causait plus de nécrose que GAA sur P. mariana et A. balsamea alors que c'était l'inverse sur P. banksiana. La nécrose sur P. mariana était plus longue lorsque causée par GAB isolé du A. balsamea que lorsque causée par GAB isolé du A. balsamea. Les résultats sont en accord avec la séparation récente de G. abietina en GAA et en GAB sur des bases morphologiques, biochimiques et génétiques. Les résultats supportent aussi la différentiation récente, basée sur l'ADN, des isolats de GAB selon le genre de l'hôte: Picea et Abies. Nous suggérons que la différentiation génétique conduisant à des entités génétiques séparées à l'intérieur de G. abietina pourrait être associée à la spécialisation envers l'hôte.