Publications du Service canadien des forêts

Effects of in vitro acidification of a podzol on the chemistry of percolates and horizons. 1989. Boutin, R.; Robitaille, G. Forestry Canada, Quebec Region, Sainte-Foy, Quebec. Information Report LAU-X-91E. 52 p.

Année : 1989

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16717

La langue : Anglais

Séries : Rapport d'information (CFL - Québec)

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

L'acidification de colonnes de sol reconstituées à partir des horizons LF, H, Ae, Bhfi et Bhf2 d'un podzol ferro-humique échantillonné sur le bassin du lac Laflamme (Forêt Montmorency) nous a permis d'évaluer les mécanismes-tampon effectifs dans les horizons organiques et minéraux soumis à des apports de plus en plus grands de H+ et SO42-. L'acidification endogène ajoutée par la nitrification a réduit considérablement l'écart entre les effets des différents traitements. Les pertes en bases échangeables reliées aux traitements ont été confinées à l'horizon LF (et à l'horizon H dans le cas du Mg échangeable). Les différences entre les traitements ont suivi le même patron que dans le cas des percolats.

Plus de 80 % du H+ ajouté a été consommé dans les horizons organiques principalement par les processus d'ammonification et d'échange ionique avec Ca échangeable. Les pertes par lessivage et les pertes des fractions échangeables dans le traitement de référence (eau déminéralisée, pH 5,6) ont été, relativement au contenu échangeable initial, plus importantes dans l'ordre suivant: K > Mg > Ca, soit l'inverse des concentrations respectives initiales sur les sites d'échanges. Cet ordre est inversé lorsque l'on compare l'effet de ce traitement avec celui du traitement le plus acide (pH 2,9). Le potassium étant très sensible au lessivage accru par la percolation d'une lame d'eau importante et par l'absence de prélèvement, il n'a pas été possible de dégager l'impact spécifique de l'acidification sur cet élément.

La dissolution de minéraux contenant de l'aluminium a été de loin le processus-tampon majeur dans les horizons spodiques et ce processus a été grandement accéléré par la nitrification dans tous les traitements et maintenu par la désorption de SO42- et/ou la dissolution d'hydroxi-alumino-sulphates dans le cas des traitements acides à pH 2,9 et 3,3.

Également disponible sous le titre :
Effets de l'acidification in vitro d'un podzol sur la chimie des percolats et des horizons (Français)