Publications du Service canadien des forêts

Suivi des travaux de drainage forestier : (3) Climat et accroissement en volume de l'épinette noire et du mélèze laricin à Saint-Anaclet. 1994. Zarnovican, R.; Laberge, C. Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts, Région du Québec, Sainte-Foy (Québec). Rapport d'information LAU-X-108. 25 p.

Année : 1994

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16629

La langue : Français

Séries : Rapport d'information (CFL - Québec)

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

L'étude dendrochronologique de l'accroissement en volume de l'épinette noire (Picea mariana [Mill.] B.S.P.) et du mélèze laricin (Larix laricina [Du Roi] K. Koch.) a été effectuée dans la pessière à litière et dans la pessière à mousses de la tourbière drainée de Saint-Anaclet, près de Rimouski, de 1968 à 1992. Les séries temporelles de l'accroissement en volume proviennent de l'analyse de tiges et correspondent à la moyenne de 10 épinettes noires dans la pessière à litière et dans la pessière à mousses et de 5 mélèzes laricins dans la pessière à litière par classe de croissance (supérieure, moyenne et inférieure). Ces séries ont été corrélées avec les variables climatiques, les précipitations mensuelles de neige et de pluie et les températures mensuelles moyennes.

Les résultats démontrent que les séries résiduelles d'une essence et d'une parcelle sont synchrones entre les classes de croissance. Les séries d'épinettes dans la pessière à litière et dans la pessière à mousses présentent des oscillations amplifiées ayant un cycle complet d'environ 7 ans, alors que la périodicité du mélèze laricin est différente, avec un cycle d'environ 15 ans.

Les fonctions de réponse établies à partir des régressions multiples montrent une forte incidence positive des pluies (juin et août) et des températures moyennes (décembre et octobre) sur l'accroissement en volume des essences étudiées, pour la période de 1968 à 1987.

La comparaison du modèle climatique avec les séries observées de 1988 à 1992 indique des variations supérieures aux prévisions. Cependant, les fonctions de réponse pour la période de 1983 à 1992 démontrent que ces variations reflètent les variations climatiques et notamment l'effet des précipitations (pluie de juin) sur l'épinette noire dans la pessière à mousses et du stress thermique (températures moyennes d'août) sur l'épinette noire dans la pessière à litière, alors que l'effet du drainage est faible sinon nul.

Également disponible sous le titre :
Survey of the effects of forest drainage operations: (3) Climate and volume increment of black spruce and tamarack at Saint-Anaclet (Anglais)