Publications du Service canadien des forêts

Effet du parasitisme par l'Enytus montanus sur le développement du Choristoneura fumiferana : rôle possible du polydnavirus dans les changements observés. 1993. Doucet, D.; Cusson, M. Phytoprotection 74 : 165.

Année : 1993

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16588

La langue : Français

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Abstract

Les insectes endoparasitoïdes peuvent modifier certains aspects de la physiologie des hôtes dans lesquels ils croissent. Selon les espèces impliquées, le développement et l'immunité de l'hôte peuvent être affectés à des degrés divers, au bénéfice du parasitoïde. Chez les Ichneumonidae et les Braconidae, le venin et les virus symbiotiques (polydnavirus) présents dans le tractus génital des femelles adultes sont quelquefois responsables des effets observés chez l'hôte, lorsqu'injectés avec l'oeuf. L'association entre le parasitoïde Enytus Montanus [Hymenoptera: Ichneumonidae] et son hôte, la tordeuse des bourgeons de l'épinette, Choristoneura fumiferana [Lepidoptera: Tortricidae] a aussi été étudiée. La croissance ainsi que la production d'excréments chez les larves de C. fumiferana parasitées au 3e, 4e, 5e et 6e stades ont été inférieures à celles de larves témoins des mêmes stades, non-parasitées. La consommation de nourriture, chez les larves parasitées, a également été modifiée. Ces changements sont perceptibles tôt après le parasitisme chez les larves de 6e stade.