Publications du Service canadien des forêts

Suivi des travaux de drainage forestier : (2) Effet du drainage sur la croissance de l'épinette noire et du mélèze laricin à Saint-Anaclet. 1994. Zarnovican, R.; Laberge, C. Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts, Région du Québec, Sainte-Foy (Québec). Rapport d'information LAU-X-107. 26 p.

Année : 1994

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16568

La langue : Français

Séries : Rapport d'information (CFL - Québec)

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Le présent rapport présente l'évaluation de l'effet du drainage sur la croissance de l'épinette noire (Picea mariana [Mill.] B.S.P.) et du mélèze laricin (Larix laricina [Du Roi] K. Koch) dans la pessière à mousses et dans la pessière à litière situées à Saint-Anaclet, près de Rimouski, Québec.

En l'absence des parcelles témoins, l'effet du drainage a été évalué à partir de données temporelles à la suite d'une analyse de variance à mesures répétées. Les données temporelles correspondent aux moyennes des accroissements (radial, apical et volumique) et aux moyennes des coefficients de forme, avant et après le drainage, qui sont établies au moyen de l'analyse des tiges. L'étude comprend également l'évaluation de la production ligneuse des parcelles expérimentales qui a été effectuée après la comparaison des inventaires au terme de 5 ans.

La comparaison des inventaires donne comme résultats des taux annuels nets en surface terrière et en volume très intéressants. Au plan de la croissance en hauteur, la pessière à litière se compare à la classe II de Vézina et Linteau et à la classe 1 de Plonski. Quant à l'indice de site de la pessière à mousses, il est comparable à celui de la classe IV de Vézina et Linteau et à celui de la classe 3 de Plonski.

L'analyse de variance ne permet pas d'attribuer au drainage des effets positifs et statistiquement significatifs sur la croissance des deux essences dans les deux groupements étudiés. En effet, les résultats montrent des effets non significatifs ou négatifs pour les différents accroissements de la pessière à litière. Dans la pessière à mousses, on constate qu'après le drainage, il y a une augmentation statistiquement significative des croissances radiale et apicale dans toutes les classes de croissance, alors que l'effet du drainage sur l'accroissement volumique est non significatif.

Également disponible sous le titre :
Survey of the effects of forest drainage operations: (2) Effect of drainage on black spruce and tamarack growth at Saint-Anaclet (Anglais)