Publications du Service canadien des forêts

Comparing natural and planted black spruce seedlings. I. Water relations and growth. 1993. Bernier, P.Y. Canadian Journal of Forest Research 23: 2427-2434.

Année : 1993

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16562

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Des semis d'épinette noire (Picea mariana (Mill.) B.S.P.) produits en conteneurs ont été plantés au cours des deux étés consécutifs dans une coupe à blanc en forêt boréale aux côtés de semis naturels d'épinette noire de même taille. L'acclimatation des semis plantés a été suivie en comparant la conductance foliaire, le potentiel de pression du xylème et la croissance des semis plantés avec les valeurs obtenues sur les semis naturels. Le taux relatif de croissance des semis nouvellement plantés était significativement plus bas que celui des semis naturels, mais la différence était plus faible au cours de la seconde saison de croissance. Les potentiels hydriques des tiges pré-aube et de midi ainsi que les conductances foliaires étaient aussi significativement différents entre les semis plantés et les semis naturels, mais ces différences sont demeurées faibles au cours des deux étés de l'expérience. Pour une journée de mesure donnée, aucune relation ne semblait exister entre le statut hydrique et la croissance chez les semis plantés. Les moyennes saisonnières de potentiel hydrique des tiges de midi, de conductance foliaire et de résistance au mouvement de l'eau dans le système sol-plante étaient liées aux taux relatif de croissance de tous les types de semis pour les deux saisons de croissance. Les moyennes saisonnières du potentiel de pression du xylème de midi semblaient mieux réfléter l'acclimatation des semis au site que les autres variables physiologiques mesurées.

Auteurs

Sujets