Publications du Service canadien des forêts

Evaluation of a fungal antagonist, Phaeotheca dimorphospora, for biological control of tree diseases. 1993. Yang, D.; Plante, F.; Bernier, L.; Piché, Y.; Dessureault, M.; Laflamme, G.; Ouellette, G.B. Canadian Journal of Botany 71: 426-433.

Année : 1993

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16506

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

On a étudié l'activité antifongique du Phaeotheca dimorphospora contre plusieurs agents pathogènes des arbres, en menant des tests in vitro sur milieux gélosés. Ce champignon avait été préalablement isolé d'un orme et des études in vitro avaient démontré son antagonisme envers Ophiostoma ulmi, l'agent responsable de la maladie hollandaise de l'orme. Le P. dimorphospora produit des composés antifongiques qui ont fortement inhibé une gamme de chanpignons pathogènes outre O. ulmi, par exemple, des espèces des genres Gremmeniella et Armillaria, ainsi que Septoria musiva, Verticillium albo-atrum, Cylindrocladium floridanum, Phytophthora sp., Nectria galligena et Heterobasidion annosum. Sous la microscopie photonique et la microscopie interférentielle on observe quatre types de changements morphologiques chez les agents pathogènes étudiés : un gonflement des hyphes, la production de spores dormantes telles des chlamydospores et des sclérotes, l'extrusion du cytoplasm des hyphes, ainsi que l'éclatement et la destruction du mycélium. On a extrait des composés antagonistes solubles au chloroforme qui ont affiché des effets fongistatique et fongicide à l'endroit des champignons testés.