Publications du Service canadien des forêts

Croissance en hauteur de l'épinette noire : région de Lebel-sur-Quévillon et de Dolbeau au Québec. 1992. Zarnovican, R. Canadian Journal of Forest Research 22 : 1378-1386.

Année : 1992

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16472

La langue : Français

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

La croissance en hauteur de l'épinette noire a été étudiée par l'analyse de tiges dans 72 parcelles circulaires de 0,1 ha des régions de Lebel-sur-Quévillon et de Dolbeau au Québec. L'analyse de l'âge des arbres a révélé que seulement 52 de ces parcelles étaient équiennes et, par conséquent, seulement celles-ci ont été retenues pour la présente étude. L'âge moyen déterminé au diamètre à hauteur de poitrine n'était pas plus homogène que l'âge moyen total. La comparaison des courbes d'indice de site de Vézina et Linteau ainsi que de Plonski suggère que le modèle de Plonski est mieux adapté à la croissance asymptotique de l'épinette noire. La comparaison des courbes de hauteur moyenne paramétrisée des 52 parcelles avec les courbes de Plonski indique que l'épinette noire n'a pas une croissance en hauteur uniforme dans ces régions; on y distingue quatre structures temporelles qu'on pourrait appeler des formes de croissance. Pour ces formes, les courbes moyennes paramétrisées peuvent être asymptotiques ou linéaires; elles peuvent coïncider avec les courbes de classes de sites de Plonski ou les croiser selon que la croissance en hauteur augmente ou dominue avec l'âge. L'existence de ces formes est également confirmée par les paramètres de la fonction de croissance de Korf ainsi que par les accroissements en hauteur et l'âge de leur culmination.