Publications du Service canadien des forêts

Hardening and dehardening of shoots and roots of containerized black spruce and white spruce seedlings under short and long days. 1992. Bigras, F.J.; D'aoust, A.L. Canadian Journal of Forest Research 22(3): 388-396.

Année : 1992

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16450

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Des semis d'épinette noire (Picea mariana Mill.) B.S.P.) et d'épinette blanche (Picea glauca (Moench) Voss) âgés de 120 jours ont été acclimatés sous des conditions de jours courts (photopériode de 8 h) et de jours longs (photopériode de 16 h) à une température de 10°C pour 12 h et 5°C pour 12 h pendant 28 jours. Par la suite, les semis furent exposés à une température de 3°C pendant 21 jours (photopériode de 8 h) et 0°C pendant 28 jours (sans lumière); les semis furent ensuite désendurcis à 10°C pendant 21 jours (photopériode de 14 h). Les aiguilles, les parties excisées de la tige et les semis complets se sont endurcis davantage sous l'influence des jours courts. Par ailleurs, les racines se sont acclimatées sous l'influence de la baisse de la température seulement. Les semis complets et les aiguilles exposés aux jours courts pendant l'endurcissement désendurcissent avant ceux exposés aux jours longs alors que pour les racines, il n'y a pas de différence significative entre les photopériodes. Elles réagissent seulement à l'action de la température. La formation des bourgeons n'est pas influencée par la photopériode; par ailleurs, l'ouverture des bourgeons s'est produite plus tôt pour les semis ayant reçu le traitement de jours courts. On n'a observé aucune différence significative dans la teneur en eau, en sucres et en éléments minéraux des semis soumis aux différentes photopériodes avant ou pendant le désendurcissement.

Dernière mise à jour :