Publications du Service canadien des forêts

Ultrastructural observations on pit membrane alterations and associated effects in elm xylem tissues infected by Ceratocystis ulmi. 1978. Ouellette, G.B. Canadian Journal of Botany 56(20): 2567-2588.

Année : 1978

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16380

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1139/b78-310

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Des prélèvements d'échantillons de jeunes ormes à différents intervalles après inoculation avec le Ceratocystis ulmi (Buism.) C. Moreau ont permis de discerner certaines étapes dans le bris des membranes de ponctuations. Au stade initial, la membrane des ponctuations aérolées devient recouverte et vraisemblablement imprégnée de matière osmiophile; bientôt, celle-ci finit par obstruer complètement la cavité de la ponctuation. La membrane des ponctuations simples ou semi-aérolées et la couche protectrice sous-jacente contiennent également des traînées de matière osmiophile qui ont souvent des liens de continuité avec des masses de matière semblable à la surface de cette membrane. La distention des couches ou fibrilles et la formation de cavités y constituent les principales anomalies reliées à la matière osmiophile. Le cytoplasme des cellules atteintes subit aussi divers types d'altérations. L'altération des membranes de ponctuations ne donne lieu que rarement à la décharge de produits de dégradation dans le vaisseau.

L'observation d'échantillons à I'aide d'un goniomètre permet de bien distinguer la relation entre la matière osmiophile et les résidus de la membrane. Une trame, tantôt d'apparence fibrillaire, tantôt amorphe, et des structures lamellaires orientées de diverses façons constituent principalement cette matière osmiophile. L'importance de ces observations est discutée.