Publications du Service canadien des forêts

Comportement d'un chancre cytosporéen de l'épinette noire en forêt naturelle. 1978. Lavallee, A.; Bard, G. Phytoprotection 59(3) : 132-136.

Année : 1978

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16362

La langue : Français

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Au cours du dernier cycle d'infection naturelle de l'épinette noire par un chancre cytosporéen plutôt inusité, on a tenté de caractériser les sujets atteints et le mode d'action de la maladie. Le diamètre moyen des arbres affectés était plus grand que celui des arbres sains chez ces épinettes noires à enracinement superficiel. Le taux de nouvelles infections atteignit jusqu'à 4,5% des tiges annuellement mais la mortalité n'a pas dépassé 1% par année. Sur un même arbre, l'infection peut passer d'une branche supérieure à une branche inférieure et il est possible que le bris par la neige soit à l'origine de plusieurs attaques. Pour se propager au tronc, la plupart des chancres sur branches se devaient de prendre naissance à moins de 20 cm de la tige.