Publications du Service canadien des forêts

The effect of decay on growth rate in a white spruce plantation. 1978. Lachance, D. Forestry Chronicle 54(1): 20-23.

Année : 1978

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16354

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Résumé

Dans une plantation d'épinette blanche de 46 ans, les arbres sains dominants et co-dominants ont augmenté leur volume total de 55.3% en 10 ans, alors que les arbres comparables, mais avec carie, ont crû de 44.0% seulement. En termes nets, les arbres sains ont crû 27% plus durant cette période que les arbres comparables avec carie. Le taux de croissance diminuait avec l'augmentation du volume carié, mais pas proportionnellement. La dominance des champignons de carie du pied et des racines chez ces arbres cariés explique le phénomène rapporté ci-dessus. La réduction de croissance rapportée concerne seulement les arbres vivants au début et à la fin de l'expérience et exclut ceux qui seraient morts, même à cause d'une carie des racines, durant la période d'étude. Polyporus tomentosus, un champignon de carie des racines et du pied des arbres, et relativement important en plantations de conifères, était la cause de 66% de la carie observée, soit en volume, soit en incidence.

Dernière mise à jour :