Publications du Service canadien des forêts

Reproduction de l'épinette noire (Picea mariana) après coupe à blanc de superficie réduite. 1977. Frisque, G.; Vézina, P.E. Canadian Journal of Forest Research 7(4) : 648-655.

Année : 1977

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16340

Langue : Français

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Des coupes à blanc de superficie réduite (coupes elliptiques, circulaires et par bandes alternes) ont été effectuées dans la forêt boréale commerciale du Québec afin d'améliorer la reproduction de l'épinette noire (Picea mariana (Mill.) B.S.P.). Cinq années après coupe, les marcottes sont aussi nombreuses que les semis d'épinette noire et la reproduction résineuse totale comporte 26 710 tiges à l'hectare (10 810 tiges à l'acre) avec un coefficient de distribution de 90%. Le bouleau à papier peut tripler son nombre de tiges entre la première et la cinquième année après la coupe et provoquer, dans certains cas, un changement de composition du peuplement. Les coupes par bandes fournissent un plus grand nombre de semis à l'hectare que les coupes circulaires ou elliptiques, mais avec un coefficient de distribution plus faible. Des bandes de 40 m (130 pieds) de largeur donnent de meilleurs résultats que celles de 80 m (260 pieds). La distribution, tout en étant suffisante dans les coupes de superficie réduite, est un facteur plus critique pour le succès de la reproduction que ne l'est le nombre de tiges à l'hectare.

Dernière mise à jour :