Publications du Service canadien des forêts

L'amélioration génétique du pin blanc au Québec. 1977. Corriveau, A.; Lamontagne, Y. s.n., S.l. Rapport d'information LAU-X-31. 26 p.

Année : 1977

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16329

La langue : Français

Séries : Rapport d'information (CFL - Québec)

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Une réévaluation de la situation de la rouille vésiculeuse dans les plantations et peuplements naturels de pin blanc au Québec a ravivé l'intérêt des reboiseurs et des scientifiques pour cette essence des plus intéressantes. Un programme conjoint de recherche et d'hybridation, qui tient compte des conditions géographiques et climatiques auxquelles sont étroitement reliées les variations génétiques du pin blanc et l'incidence de la rouille vésiculeuse, a été mis sur pied. Des gains génétiques appréciables sont escomptés pour des caractères tels que la croissance, la rectitude du fat, la grosseur des branches, la qualité du bois et la résistance à la rouille vésiculeuse. Pour atteindre l'objectif visé, les populations de pin blanc seront échantillonnées, des arbres supérieurs seront sélectionnés à l'intérieur des différentes zones de susceptibilité à la rouille vésiculeuse, propagés, multipliés et testés pour leurs caractéristiques désirables dans différentes régions écologiques du Québec. Une seconde sélection pour la résistance à la rouille vésiculeuse sera effectuée en pépinière sous inoculation artificielle. Une première estimation de la valeur génétique des clones et des composantes génétiques sera obtenue des descendances uniparentales puis des croisements contrôlés effectués dans les banques de clones et les vergers à graines clonaux. La production commerciale de semences de valeur génétique améliorée est prévue pour l'an 2000.