Publications du Service canadien des forêts

Comparative appraisal of insecticidal operations against spruce budworm in Quebec during two outbreaks. 1977. Blais, J.R. Forestry Chronicle 53(2): 71-76.

Année : 1977

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16303

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Des pulvérisations aériennes d'insecticides chimiques contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette (Choristoneura fumiferana (Clem.)) furent pratiquées au Québec au cours des deux épidémies de 1952 à 58 (Épidémie I) et de de 1970 à 75 et par la suite (Épidémie II) pour réduire les dégâts occasionnées par l'insecte. Lors de la première épidémie le traitement annuel consistait en une application de DDT au taux de 0.6 kg/ha (8 oz./ac.); lors de la deuxième épidémie il consistait en deux applications d'organiphosphates et de carbamates (surtout le fenitrothion) pour un total de 0.3 kg/ha (4 oz./ac.). Les effets du traitement étaient évidents sur une période de deux ans au cours de l'Épidémie I, tandis que lors de l'Épidémie II, les effets n'apparaissaient que l'année d'application. La réduction des populations de l'insecte due au traitement était considérablement plus élevée lors de l'Épidémie I que lors de l'Épidémie II. La protection moyenne du feuillage l'année du traitement et l'année suivante était de 38% et de 60% pour l'Épidémie I, tandis qu'elle était de 15% et 0% pour l'Épidémie II. Les pulvérisations devraient être répétées à un intervalle de trois à quatre ans pour les secteurs traités à cause d'une recrudescence des populations au cours de l'Épidémie I; les populations élevées continues dans les secteurs traitées exigeaient l'application d'insecticides à tous les ans au cours de l'Épidémie II. Il est suggéré que la politique des arrosages contre la tordeuse au Québec mérite d'être réexaminée à la lumière des conditions présentes.