Publications du Service canadien des forêts

Nutrient-growth relationship in the Grand-Mère white spruce plantations before and after fertilization. 1975. Truong, DinhPhu; Gagnon, J.D. Can. J. For. Res. 5(4): 640-648.

Année : 1975

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 16150

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

On a étudié les relations entre les concentrations de N, P, K et Mg dans les aiguilles et la croissance de l'épinette blanche (Picea glauca (Moench) Voss) plantée sur les sols marins sableux et associés à Grand'Mère, Québec. L'analyse de corrélation multiple indiquait une relation positive et hautement significative entre la concentration du K et la croissance exprimée en surface terrière et volume total. Le N foliaire était relié de manière positive et significative avec la surface terrière tandis que le Mg l'était avec le volume total. Il y avait une relation négative entre la concentration du P et à la fois la surface terrière et le volume total. Cependant, les coefficients de corrélation partielle pour le N, le Mg et le P étaient bas. Des augmentations significatives en accroissements de la surface terrière et du volume total ont été obtenues avec 50 et 100 kg/ha K, 5 et 10 ans après l'application. Une réponse modérée en surface terrière à l'azote aux doses de 57.5 et 115 kg/ha N a été observée dans les premières 5 années seulement. Aucune réponse en croissance n'a été obtenue avec 45 kg/ha Mg pour chacune des périodes d'observation. K, N et Mg ont été appliqués sous forme de K2SO4, urée et de MgSO4 respectivement. Aucun effet résiduel significatif de N et K sur les teneurs foliaires en N, K et Mg n'a pu être établi, 10 ans après le traitement, bien qu'un effet résiduel marqué et significatif du Mg sur les concentrations du Mg dans les aiguilles a pu être encore décelé dans les parcelles fertilisées. Ainsi le potassium semblait être l'élément principal limitant la croissance de l'épinette blanche dans ces plantations.