Publications du Service canadien des forêts

Assessment of the impact of pheromone-baited trees on a spruce beetle population (Coleoptera: Scolytidae) 1977. Dyer, E.D.A.; Safranyik, L. The Canadian Entomologist 109(1): 77-80.

Année : 1977

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 1601

La langue : Anglais

Disponibilité : Non disponible (cliquer pour plus de détails)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.4039/Ent10977-1

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

La frontaline, phéromone synthétique, attire Dendroctonus rufipennis vers des arbres debouts qui en ont été appatés et qui en outre font presque toujours avorter la progéniture de l’insecte. Les auteurs déterminèrent l’effet d’appater 100 arbres choisis au hasard, ce en estimant la population de Dendroctones dans une forêt d’Epinettes contenant 766 hectares. La force de l’attaque dans l’écorce infestée se révéla semblable dans les arbres chablis et les arbres debouts appatés; cependant 90% des attaques se produisirent dans les chablis qui étaient plus nombreux et dont les surfaces attaquées étaient plus grandes. Dans cette forêt, il faudrait 34 arbres debouts et appatés de frontaline pour chaque arbre chablis pour réussir à trapper 90% de la population de Dendroctones.