Publications du Service canadien des forêts

Bud development in western hemlock. II. Initiation and early development of pollen cones and seed cones. 1974. Owens, J.N.; Molder, M. Canadian Journal of Botany 52(2): 283-294.

Année : 1974

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 1588

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1139/b74-037

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Les cônes séminifères chez Tsuga heterophylla (Raf.) Sarg. se trouvent aux extrémités des branches latérales distales et se forment à la suite de la transition d'un apex jusque là végétatif. Les cônes pollinifères peuvent se former de façon similaire et se trouvent alors aux extrémités de branches proximales moins vigoureuses, mais généralement ils se développent à partir de bourgeons axillaires nouvellement initiés sur des rameaux courts proximaux. Dans tous les cas, les apex subissent une transition vers l'état reproductif après une période d'initiation d'écailles de bourgeon. Certains apex initient d'abord plusieurs écailles de bourgeon, puis initient des feuilles ou subissent la transition pour former un cône séminifère en juillet. D'autres apex initient moins d'écailles de bourgeon, puis tardivement en juin subissent la transition en un apex de cône pollinifère. La transition vers un apex reproducteur est indiquée par une augmentation de l'activité mitotique et de la dimension de l'apex, ainsi que par une perte du patron de zonation végétatif. La zonation réapparaît pendant la période plus lente d'initiation des dernières bractées et microsporophylles, mais n'est pas aussi proéminente qu'elle l'était dans les apex végétatifs. Dans les bourgeons des cônes séminifères, toutes les bractées, les écailles ovulifères et les cellules-mères des mégaspores se forment avant la dormance. Dans les bourgeons des cônes pollinifères, toutes les microsporophylles et tous les microsporanges sont initiés avant la dormance et le cellule-mère du pollen commence la méiose et demeure au stade diplotène diffus pendant la dormance. Les bourgeons des cônes séminifères et pollinifères deviennent dormants en décembre. Le moment de l'initiation des cônes et la sexualité des cônes peuvent être influencés par la longueur du jour. Le cycle de reproduction chez la pruche de l'ouest est comparé, sous certains aspects, à celui d'autres conifères.