Publications du Service canadien des forêts

Notes sur la production, in vitro, de sporophores par Pholiota aurivella. 1971. Lavallée, A.; Lortie, M. Canadian Journal of Botany 49(4) : 567-572.

Année : 1971

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 15464

La langue : Français

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

La production de sporophores du Pholiota aurivella a été étudiée en relation avec I'éclairement et d'autres conditions du milieu en laboratoire. Jusqu'à présent, seuls les rayons solaires tamisés à travers une fenêtre ont contribué à la production de sporophores complets en culture. Le stimulus de la lumière ou I'influence des facteurs connexes doivent survenir au cours des 14 premiers jours de I'existence de la colonie mycélienne. Le nombre et les dimensions des sporophores produits augmentent avec la concentration de l'extrait de malt dans le milieu nutritif jusqu'à un niveau de 7%. Les milieux dans des récipients de grand format fermés avec du coton hydrophile favorisent la formation d'un plus grand nombre de sporophores de taille normale que les milieux dans des petits contenants hermétiquement fermés.