Publications du Service canadien des forêts

Etude de carie dans une plantation d'épinettes blanches fertilisées. 1976. Lachance, D. s.n., S.l. Rapport d'information LAU-X-18. 24 p.

Année : 1976

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 15438

Langue : Français

Séries : Rapport d'information (CFL - Québec)

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Des apports d'azote aux taux de 0, 128 et 256 kg/ha d'urée (0, 114 et 228 lbs/acre), de potassium aux taux de 0, 112 et 224 kg/ha de K2SO4 (0, 100 et 200 lbs/acre), de magnésium aux taux de 0 et 224 kg/ha de MgSO4 (0 et 200 lbs/acre), et des combinaisons des trois fertilisants, n'ont eu aucun effet significatif sur le développement de la carie dans une plantation d'épinettes blanches.

Les résultats de cette expérience ont également montré que, sur une période de 10 ans, les arbres sains dominants et co-dominants dans la plantation avaient crû de 27.3% plus en volume que les arbres avec carie de ce même groupe. Une relation directe entre le volume carié présent et la réduction de croissance fut observée. En général, les gros arbres avaient un volume réel carié plus grand que les arbres à faibles diamètres, mais le volume carié par rapport au volume total de l'arbre était toujours plus grand chez ces derniers. Le volume total de la carie ne représentait que 2.7% du volume total du peuplement. Polyporus tomentosus, un champignon de carie surtout des racines et du pied des conifères, était responsable, en fréquence et en volume, des deux tiers des pertes.

Dernière mise à jour :