Publications du Service canadien des forêts

Ascocarp development of Eutypella parasitica. 1970. Lachance, D.; Kuntz, J.E. Canadian Journal of Botany 48(11): 1977-1979.

Année : 1970

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 15421

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Le champignon Eutypella parasitica provoque la formation d'un chancre sur le tronc de l'érable à sucre. On peut trouver au printemps, dans l'écorce infectée, des ébauches d'ascocarpes; celles-ci sont souvent dispersées parmi des périthèces déjà rendus à maturité. Dans ces ébauches apparaissent bientôt des ascogones avec leur hyphes recouvrants. On n'a pu cependant découvrir de trichogynes. Les ascocarpes se développent rapidement, concurrement avec l'apparition d'asques formés à partir de dangéardies typiques. Ces asques atteignent pratiquement leurs dimensions finales avant que les mitoses ne se produisent pour former les ascospores. Le périthèse de E. parasitica est du type Xylaria, tel que défini par Luttrell en 1951.

Dernière mise à jour :