Publications du Service canadien des forêts

Extraction des acides fulviques d'un horizon spodique par une résine échangeuse d'ions de type H positif. 1971. Hubert, G.; Gonzalez, A. Can. J. Soil Sci. 51: 157-164.

Année : 1971

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 15378

La langue : Français

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

On a utilisé une résine échangeuse d'ions de type H+ (Dowex 50W-X8) pour extraire les acides fulviques d'un horizon spodique. La résine présente sur les réactifs habituels les avantages suivants : elle solubilise la matière organique tout en la purifiant et sans l'altérer par oxydation et hydrolyse; s'éliminant complètement de la solution, elle n'apporte pas d'ions contaminants. Le sol est agité avec un mélange eau-résine. L'extrait obtenu est filtré, centrifugé, purifié par passage sur colonne de résine H+ et lyophilisé. L'alternance de lyophilisation et de redissolution provoque la coagulation de la silice dont on se débarrasse par centrifugation. On obtient une matière organique sous forme acide, très pauvre en cendres (1%). On a comparé les acides fulviques extraits à la résine et au pyrophosphate de Na. D'un point de vue qualitatif ils sont pratiquement de même nature comme en témoigne l'identité des courbes de filtration sur gel (Séphadex). D'un point de vue quantitatif la résine a cependant une action plus efficace. Elle est donc recommandable pour extraire les acides fulviques et les composés organo-minéraux.

Sujets