Publications du Service canadien des forêts

Physiological and biochemical studies of adventitious root formation. Extractible rooting cofactors from Hedera helix. 1969. Girouard, R.M. Canadian Journal of Botany 47(5): 687-699.

Année : 1969

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 15284

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Des études physiologiques et biochimiques ont été faites des cofacteurs d'enracinement extraits de plantes juvéniles et adultes du lierre (Hedera hélix). Un mode général d'extraction à I'alcool éthylique à 100, 95, 80 et 60% fut choisi. Le nombre et la concentration des cofacteurs d'enracinement présents dans les feuilles, les tiges et les racines furent déterminés. L'élution du cofacteur 4 (terpénoïdes oxygénées) d'une colonne de gel de silice avec des quantités grandissantes d'acétate d'éthyle dans de l'hexane, a révélé cinq fractions majeures et plusieurs autres mineures. De fortes concentrations d'acides chlorogénique et isochlorogénique furent trouvées dans tous les tissus, tandis que des traces d'acides caféique et férulique furent détectées dans les tissus des racines seulement. L'ordre décroissant du contenu total en acides chlorogénique et isochlorogénique dans les plantes juvéniles et adultes était le suivant : feuilles, racines et tiges. Cette relation s'appliquait aussi au contenu total en phénols. L'acide chlorogénique faisait partie du cofacteur d'enracinement 2. Le cofacteur 3 contenait au moins trois composés chimiques: les acides chlorogénique et isochlorogénique et une substance stimulatrice P-257. Les acides caféique, chlorogénique, isochlorogénique et quinique essayés individuellement avec l'acide indoleacétique dans le test d'enracinement montraient des effets faibles et presque identiques à 5 X 10-4 M ou moins. Aucune fraction active du cofacteur 1 n'a été identifiée.