Publications du Service canadien des forêts

Les égoûts domestiques : un engrais valable en foresterie. 1972. Gagnon, J.D. s.n., S.l. Rapport d'information Q-F-X-30. 12 p.

Année : 1972

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 15257

La langue : Français

Séries : Rapport interne (CFL - Québec)

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

L'utilisation des boues d'égouts comme fertilisant forestier, au lieu de les déverser dans nos cours d'eau, pourrait transformer un passif en un actif tout en jouant un rôle important dans un programme de conservation de l'environnement au Canada. Employées comme fertilisant dans une plantation à Grand'Mère, Québec, les boues d'égouts se sont avérées un stimulateur de croissance valable. L'addition de 500 lb/acre de boues d'égouts séchées sur un sol sablonneux de faible fertilité de la région de Grand'Mère, a considérablement augmenté la croissance en hauteur d'une plantation d'épinette blanche âgée de 10 ans. La croissance des arbres fertilisés a dépassé celles des arbres témoins de 13% après 2 ans; de 20% après 3 ans; et de 30% après 4 ans de croissance.