Publications du Service canadien des forêts

The microbiological condition of wood of living balsam fir and black spruce in Quebec. 1967. Etheridge, D.E.; Morin, L.A. Canadian Journal of Botany 45: 1003-1010.

Année : 1967

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 15145

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

En utilisant les techniques classiques d'isolation des champignons lignicoles, nous avons obtenu des cultures sur malt gélosé à 2% et déterminé la microflore bactérienne et fongique des échantillons de sapin baumier vivant. L'étude comparative de ces résultats avec ceux obtenus au moyen de techniques et de milieux différents démontre que (i) la méthode classique convient très bien, en général, pour l'étude écologique des microorganismes lignicoles et (ii) que les résultats négatifs obtenus antérieurement, avec le procédé ordinaire, s'avèrent justes. D'après ces observations, l'activité bactérienne se situe principalement dans la moelle, alors qu'elle reste faible dans le bois de coeur et nulle dans l'aubier. Dans le bois de l'épinette noire vivante, elle se comporte d'une manière analogue, sauf qu'elle atteint un niveau moindre dans le bois de coeur où n'existent à peu près pas de bactéries. Des travaux effectués au cours des trois dernières années dans le Québec, il ressort que le bois de coeur et d'aubier reste stérile dans 40% des 132 sapins baumiers vivants étudiés et dans plus de 90% des 42 épinettes noires vivantes échantillonnées. Le Retinocyclus abietis (Crouan) Groves et Wells est le seul champignon isolé à la fois du bois de coeur et de l'aubier des deux essences.