Publications du Service canadien des forêts

Ultrastructural cell wall modifications in secondary xylem of American elm surviving to acute stage of Dutch elm disease : vessel members. 1981. Ouellette, G.B. Can. J. Bot. 59: 2411-2424.

Année : 1981

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14772

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Des modifications ultrastructurales importantes des parois de vaisseaux ont été observées dans des branches d'ormes blancs (Ulmus americana L.), dans des arbres infectés soit artificiellement, soit naturellement et qui ont survécu au stade aigu de la maladie.

Les parois des vaisseaux du printemps, dans les parties affectées, ont une grande affinité pour les colorants et peuvent être de trois à quatre fois plus épaisses que la normale. Les épaississements peuvent être discontinus autour du vaisseau.

Dans les plus petits vaisseaux se trouve une couche additionnelle souvent aussi, discontinue. Généralement, une bande opaque sépare cette couche additionnelle de la couche normale. Les membranes de ponctuation et les plaques terminales de ces vaisseaux sont souvent également épaissies par la présence d'une substance opaque semblable celle de ces membranes. Cette substance se différencie bien de la substance de tapissement le long des vaisseaux.

Un tapissement et des thylles se trouvent souvent a I'intérieur des parois épaissies ou additionnelles dans les vaisseaux. On souligne la portée possible de ces observations sur certains aspects de la maladie, comme son mode d'action, et les notions de résistance de l'arbre à la maladie.