Publications du Service canadien des forêts

Effects of logging on water quality : comparison between two Quebec sites. 1982. Plamondon, A.P.; Gonzalez, A.; Thomassin, Y. Pages 49-70 in Hydrological processes of forested areas, Proceedings: Canadian Hydrology Symposium. June 14-15, 1982, Fredericton, New Brunswick. Associate Committee on Hydrology, National Research Council of Canada, Ottawa, NRCC No. 20548.

Année : 1982

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14732

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

L'influence de l'exploitation forestière sur la qualité de l'eau est étudiée à deux sites situés au Québec, l'un sur la Côte-Nord et l'autre en Haute-Mauricie. Des mesures comparatives ont été effectuées à chaque site en milieu naturel, dans un ruisseau protégé par une lisière boisée, et dans un autre non protégé lors des exploitations forestières sur le bassin. En Haute-Mauricie, après la coupe avec lisière boisée, la coloration de l'eau augmente de 65 unités APHA, tandis que les autres paramètres ne sont pas modifiés. Sur la Côte-Nord, la coloration ainsi que les concentrations en calcium et en potassium augmentent de 88 unités APHA, 0,9 et 0,7 ppm respectivement. À l'exception du pH aux deux sites et de la concentration en oxygène dissous sur la Côte-Nord, tous les autres paramètres étudiés sont modifiés par la coupe sans mesure de protection. La concentration en oxygène dissous diminue de 6,0 ppm en Haute-Mauricie. Sur la Côte-Nord et en Haute-Mauricie, les augmentations respectives sont de 10 et 13 ppm pour la concentration des sédiments en suspension, 2 et 3,2 °C pour la température de l'eau, 1,2 et 3 ppm pour le potassium, 4,4 et 2 ppm pour le fer. 531 et 497 unités APHA pour la couleur, et finalement 14 et 18 µmhos/cm pour la conductivité. Cette étude ne permet pas d'expliquer totalement la différence des réactions aux traitements entre les deux sites.