Publications du Service canadien des forêts

Bref aperçu des propriétés chimiques et physico-chimiques de la tourbe utilisée dans les conteneurs du Québec (CRIQ) (Brief outline of chemical and physicochemical properties of peat used in the Quebec containers (CRIQ)). 1981. Gonzalez, A. Environnement Canada, Service canadien des forêts, Centre de recherches forestières des Laurentides, Sainte-Foy (Québec). Rapport d'information LAU-X-48B. 21 p.

Année : 1981

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14592

La langue : Français / Anglais

Séries : Rapport d'information (CFL - Québec)

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Les exigences actuelles en matière de reboisement se traduisent de plus en plus par la pratique de la culture intensive de semis en conteneur. Une grande variété de conteneurs a été développée à travers le Canada au cours des dernières années. Néanmoins, le substrat utilisé a été sensiblement le même : la tourbe de sphaigne.

Ce travail a pour but l'étude de quelques caractéristiques du conteneur développé par le Ministère de l'Énergie et des Ressources, au Centre de recherches industrielles du Québec (CRIQ), et dont les résultats prometteurs nous permettent de croire à l'utilisation généralisée de ce conteneur au Québec.

L'étude met en évidence quelques propriétés de la tourbe en tant que support pour la croissance des semis, à savoir, l'évolution des formes azotées, la rétention des cations apportés par la fertilisation et le comportement hydrique. Les résultats ont montré que, bien que la tourbe en soi est pauvre en éléments nutritifs, elle possède une bonne capacité de rétention cationique et hydrique. Nous avons également constaté qu'il est possible d'éliminer, par délavage, un excès éventuel de fertilisant. Dans son ensemble, le dessèchement de la tourbe est lent, mais la partie supérieure du conteneur peut s'assécher rapidement, donnant lieu à une concentration locale excessive de fertilisant.