Publications du Service canadien des forêts

Multiplication du sapin baumier par bouturage. 1983. Girouard, R.M. Service canadien des forêts, Centre de recherches forestières des Laurentides, Sainte-Foy (Québec). Rapport d'information LAU-X-61F. 14 p.

Année : 1983

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14585

La langue : Français

Séries : Rapport d'information (CFL - Québec)

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Des expériences effectuées pendant 3 ans avec des boutures de tiges de sapin baumier ont démontré que l'enracinement diminue et la mortalité augmente à mesure que s'accroissent la hauteur des pieds-mères ainsi que l'âge des arbres cultivés en pépinière. Les boutures provenant de la moitié inférieure de la cime s'enracinent et survivent mieux que celles provenant de la moitié supérieure. L'enlèvement des aiguilles basales ainsi que la pratique de blessures avant le traitement de boutures à l'AIB dans du talc sont bénéfiques. Pour faciliter l'enracinement et la mise en terre ultérieure, les substrats suivants peuvent être utilisés: sphaigne, sphaigne ou tourbe mélangée avec de la vermiculite (3:1 ou 2:1 par volume) et tourbe mélangée avec du sable (2:1).

Également disponible sous le titre :
Propagation of balsam fir by stem cuttings (Anglais)

Auteurs

Sujets