Publications du Service canadien des forêts

Une approche géobotanique pour étudier la géologie du Cap Smith à partir de Landsat-MSS. 1986. Seuthé, C.; Dion, L.; Beaubien, J. Pages 591-600 dans M.D. Thompson et R.J. Brown, éditeurs. Compte rendu du dixième symposium canadien sur la télédétectection, 5-8 mai 1986, Edmonton (Alberta). Institut aéronautique et spatial du Canada, Ottawa (Ontario).

Année : 1986

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14550

La langue : Français

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

L'approche géobotanique ouvre une voie nouvelle pour l'investigation géologique de certaines parties du globe couvertes de végétation. Jusqu'à maintenant, la géobotanique est restée confinée à une approche très ponctuelle selon laquelle on recherche des "anomalies" de végétation qui pourraient révéler un substrat particulier. La présente étude propose une nouvelle approche géobotanique plus globale qui utilise l'intégration entre les différentes composantes du milieu (végétation, eau, morphologie, substrat) pour rechercher des informations à caractère géologique. La région du Cap Smith, située aux confins de la péninsule ungavienne a été choisie comme région cible pour le développement d'une méthodologie. L'étude a été menée à partir d'une image Landsat-MSS accentuée par l'algorithme des composantes principales, technique éprouvée dans des travaux de cartographie forestière. Les résultats sont fournis sous forme d'une cartographie des assemblages géobotaniques à l'échelle de 1:125 000. Ces assemblages, de taille très variable, sont dessinées de façon orientée, de manière à faire ressortir certaines particularités de l'assise rocheuse. À cet égard, les prairies se moulent très bien aux structures géologiques et elles sont particulièrement significatives. Les zones d'affleurements et/ou de blocs sont facilement localisables sur les images MSS accentuées, mais on en nuance difficilement le contenu pétrographique. Cette carte des assemblages géobotaniques indique d'abord certains cisaillements, plissements ou contacts lithologiques, mais elle donne aussi une vision d'ensemble du comportement structural de la ceinture du Cap Smith. Une telle cartographie permettra aux géologues d'alimenter leur synthèse géologique de façon appréciable.