Publications du Service canadien des forêts

Dormance induite par le traitement jours courts chez des semis d'épinette noire cultivés en conteneurs. (The induction of dormancy by short-day treatment of container-grown black spruce seedlings). 1981. D'aoust, A.L. Environnement Canada, Service canadien des forêts, Centre de recherches forestières des Laurentides, Sainte-Foy (Québec). Rapport d'information LAU-X-47. 16 p.

Année : 1981

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14516

Langue : Français / Anglais

Séries : Rapport d'information (CFL - Québec)

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Des semis d'épinette noire (Picea mariana (Mill.) B.S.P.) sont cultivés sous enceintes climatisées. Suite à différentes périodes de croissance, la photopériode est brusquement réduite de 15 à 8 h par jour, ou encore, la température et la photopériode sont graduellement modifiées de façon à reproduire un climat automnal. Une réduction de la photopériode, pendant trois semaines, modifie la croissance des semis et la formation de bourgeons. Les parties aériennes des semis, aussi jeunes que cinq semaines, réagissent au changement photopériodique. Le traitement jours courts influence particulièrement les parties aériennes et il s'ensuit une modification du rapport pondéral parties aériennes/racines. La réduction de la température, conjointement à la photopériode, ne modifie pas de façon aussi marquée la croissance des semis par rapport au traitement unique de jours courts.

Dernière mise à jour :