Publications du Service canadien des forêts

Ultrastructural localization in host tissues of a toxic glycopeptide produced by Ophiostoma ulmi, using monoclonal antibodies. 1985. Benhamou, N.; Lafontaine, J.-G.; Joly, J.R.; Ouellette, G.B. Canadian Journal of Botany 63: 1185-1195.

Année : 1985

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14287

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Des anticorps monoclonaux dirigés contre un glycopeptide phytotoxique produit par Ophiostoma ulmi (Buism.) Nannf., I'agent pathogène de la maladie hollandaise de l'orme, ont été utilisés dans une technique de marquage protéine A - or afin de localiser la toxine dans les tissus de jeunes pousses d'ormes expérimentalement infectées. Par cette technique, nous avons obtenu un marquage intense au niveau des membranes de ponctuation, au niveau de la couche cellulosique interne "dite protectrice" des cellules de parenchyme vasicentriques, ainsi qu'au niveau de la lamelle moyenne, particulièrement près des espaces intercellulaires. Les parois secondaires ainsi que le cytoplasme et la plupart des organites, sauf certaines régions des amyloplastes des cellules de l'hôte, ne présentaient aucun marquage. Une augmentation de la réaction de marquage a été notée entre les 1" et 4" jours suivant I'inoculation. Cette technique spécifique et très sensible s'avère ainsi appropriée pour I'identification de macromolécules antiginiques in situ dans les tissus d'ormes infectés. La classification du glycopeptide phytotoxique dans le groupe des vivotoxines est discutée.