Publications du Service canadien des forêts

Les anticorps monoclonaux : une technologie de pointe en phytopathologie. 1985. Benhamou, N.; Ouellette, G.B. Phytoprotection 66 : 5-15.

Année : 1985

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14285

La langue : Français

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Les anticorps monoclonaux produits contre des agents phytopathogènes ou contre des substances émises par ces mêmes agents constituent l'un des outils de détection antigénique et d'études immunocytochimiques les plus prometteurs de la phytopathologie moderne. Bien que récente, leur introduction dans le secteur de la pathologie végétale s'est avérée particulièrement fructueuse avec quelques virus et certains champignons. La spécificité des anticorps monoclonaux pour un seul épitope d'une molécule donnée provenant même d'antigènes non purifiés, leur homogéneité et leur production en quantité illimitée sont autant d'avantages en faveur de leur utilisation. La technique des anticorps monoclonaux va, sans aucun doute, susciter de plus en plus d'intérêt pour le diagnostic, la différenciation de souches et l'analyse topographique d'une grande variété de molécules liées à des interactions hôte-pathogène. Quelques exemples de l'utilisation de cette technologie dans le domaine de la pathologie végétale sont présentés dans cet article.