Publications du Service canadien des forêts

Variabilité de la densité du bois et de la production des provenances d'épinette blanche, 20 ans après plantation. 1985. Beaulieu, J.; Corriveau, A. Can. J. For. Res. 15: 833-838.

Année : 1985

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14275

Langue : Français

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

La variabilité de la densité du bois et de la production de 23 provenances d'épinette blanche originaires de la région forestière des Grands-Lacs et du St-Laurent a été étudiée 20 ans après plantation à la ferme forestière de Harrington au Québec. Les résultats obtenus permettent de conclure que la densité du bois n'est pas liée aux caractéristiques de croissance des provenances. Certaines provenances ont à la fois une croissance rapide et un bois de forte densité. L'inverse se produit aussi. Si un déplacement vers l'ouest, pour ce qui est du choix des provenances, se traduit par une faible diminution de la densité, il en résulte quand-même un gain en masse anhydre. La perte en densité du bois est plus que compensée par un gain en volume. La variabilité de la densité du bois a été décomposée en trois parties, soit : 11% due aux provenances, 8% due à l'interaction entre les provenances et les répétitions, et 81% due aux différences entre les individus d'une même provenance et à l'erreur expérimentale. Une première sélection appliquée aux provenances sur la base de leur production volumique et une seconde faite sur les arbres dont le bois est de densité élevée a été recommandée.

Dernière mise à jour :