Publications du Service canadien des forêts

Stand volume tables: application to black spruce stands of Lebel-sur-Quévillon. 1991. Ung, C.-H.; Ouellet, D. The Forestry Chronicle 67(6): 712-715.

Année : 1991

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14232

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Résumé

Dans le cadre de la gestion forestière à grande échelle, l'application de la loi de Eichhorn, c'est-à-dire l'utilisation exclusive de la hauteur dominante ou la hauteur moyenne pour prédire les volumes d'arbres à l'hectare est certainement rapide, mais son exactitude absolue n'est pas garantie. Une erreur élevée est survenue lorsque cette méthode a été utilisée dans l'étude des pessières noires boréales (Picea mariana (Mill.) B.S.P.). L'utilisation conjointe de la surface terrière à l'hectare et de la hauteur dominante, cependant, permet d'estimer le volume total à l'hectare et celui à la découpe de 9 cm avec respectivement 11 et 12% d'erreur. Les coefficients de forme pour le volume total et celui à la découpe de 9 cm présentent une grande stabilité. De ce fait, l'utilisation de la formule classique (V = G.H.F.) fort simple pour estimer les volumes sur pied est justifiée.

Dernière mise à jour :