Publications du Service canadien des forêts

Transfers of soluble inorganic elements in a boreal fir forest. 1990. Robitaille, G.; Boutin, R. Forestry Canada, Quebec Region, Sainte-Foy, Quebec. Information Report LAU-X-94. 34 p.

Année : 1990

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14214

La langue : Anglais

Séries : Rapport d'information (CFL - Québec)

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Les concentrations et les flux des ions majeurs ont été mesurés pour une forêt de sapin baumier située dans le bassin du lac Laflamme de la forêt Montmorency située à 80 km au nord de Québec. Les eaux d'égouttement (TF) et les précipitations globales incidentes (INCB) avaient des pH identiques (4,40) et étaient moins acides que les eaux d'écoulement le long du fût (SF) (pH 4,18). La solution du sol sous la zone racinaire (BR) et le ruisseau de drainage étaient moins acides ayant des pH respectifs de 4,85 et 6,52. À l'exception de NH4 et NO3, les TF et SF étaient plus concentrés que l'INCB. Les facteurs d'enrichissement pour K, Mg, Mn et Ca étaient de 12,4,4 et 3 pour les TF et de 83, 14, 21 et 11 pour les SF. En se basant sur les concentrations moyennes pondérées de sept années pour une période de végétation de cinq mois, on a estimé que le bassin avait accumulé 0,22 kg/ha de H et 4,4 kg/ha de NO3 et perdu respectivement 5,1; 2,0; 1,6; 1,3 et 0,04 kg/ha de Ca, SO4 Na, Mg, Cl et K. Le lessivage de sels neutres est la résultante principale du contact des précipitations avec le couvert forestier. Cela a été confirmé en identifiant, par le calcul du "potentiel en chaux", un front Ca+Mg qui se déplace à travers les strates hydriques. La production de protons a été calculé et indique que les sols du bassin du lac Laflamme s'acidifient par des processus multiples.

Également disponible sous le titre :
Transferts d'éléments inorganiques solubles dans une forêt de sapins baumiers située dans la région boréale (Français)