Publications du Service canadien des forêts

L'induction de la dormance et l'endurcissement des plants. 1990. D'aoust, A.L. Pages 181-205 dans Troisième atelier québécois de travail sur la culture des plants forestiers en récipients, November 9-10, 1988, Chicoutimi (Québec). Ministère de l’Énergie et des Ressources du Québec, Sainte-Foy (Québec).

Année : 1990

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14079

Langue : Français

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

La dormance et l'endurcissement évoluent en parallèle et caractérisent la phénologie des plants à l'automne. L'arrêt de la croissance en longueur et la formation d'un bourgeon terminal avec écailles relèvent de la dormance, tandis que la tolérance au gel des tissus est du ressort de l'endurcissement (acclimatation). Ces phénomènes sont héréditaires et par conséquent sont des caractéristiques de la provenance, mais à l'intérieur d'une population, on rencontre des variations individuelles. En travaillant avec différents facteurs, sous conditions contrôlées, on peut séparer, activer ou même inhiber ces phénomènes. La photopériode, et plus spécifiquement la durée de la nuit (nyctipériode) est un facteur critique d'induction pour la phénologie des plants. Le modèle basé sur l'activation du phytochrome, tel que décrit pour le photopériodisme, semblerait être responsable des modifications observées. Aussi, pour une région donnée, l'interaction entre la longueur de jour et la somme des degrés-jours à une action déterminante sur la phénologie des plants. De plus, pour la croissance en longueur, un rythme endogène agirait pour contrôler ce développement. Enfin, certains facteurs du milieu, comme la nutrition, la teneur en eau du substrat et la température ambiante peuvent modifier quantitativement ces développements.

Pour le producteur de plants forestiers, la compréhension de cette phénologie peut lui permettre d'agir au moment opportun, de façon à assurer la dormance de son matériel et un endurcissement initial avant de transférer ses plants à l'extérieur pour le repos hivernal.

Dernière mise à jour :