Publications du Service canadien des forêts

Densité et largeur de cernes des populations d'épinettes blanches de la région forestière des Grands Lacs et du Saint-Laurent. 1990. Corriveau, A.; Beaulieu, J.; Mothe, F.; Poliquin, J.; Doucet, J. Canadian Journal of Forest Research 20 : 121-129.

Année : 1990

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 14077

Langue : Français

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Les caractéristiques densimétriques du bois de 28 populations d'Épinettes blanches de la région forestière des Grands Lacs et du Saint-Laurent obtenues par photoradiographie et par immersion ont été étudiées, 20 ans après plantation. Les résultats indiquent que ces caractéristiques suivent le même patron de variation radiale, quelle que soit la population. Aux premières années, caractérisées par une dégradation de la densité, succède une phase de stabilisation suivie elle-même d'une lente, mais constante, remontée de la densité. Que ce soit au niveau individuel ou au niveau de la population, les caractéristiques densimétriques du bois de l'Épinette blanche sont liées faiblement, mais négativement, à la largeur des cernes de croissance annuelle. Certaines population et certains arbres s'écartent toutefois de la tendance générale. Bien qu'il existe des différences statistiquement significatives entre les populations quand à ces caractéristiques, une partition de leur variabilité totale révèle que 85 à 90% en est attribuable aux différences entre les arbres d'une même population. Finalement, cette étude confirme la pertinence d'une sélection massale axée sur la densité relative du bois effectuée dans les populations à croissance rapide en vue de l'amélioration génétique de la production d'un bois de qualité chez l'Épinette blanche.

Dernière mise à jour :