Publications du Service canadien des forêts

Factors affecting the survival of immature lodgepole pine in the foothills of west-central Alberta. 1993. Ives, W.G.H.; Rentz, C.L. Forestry Canada, Northwest Region, Northern Forestry Centre, Edmonton, Alberta. Information Report NOR-X-330.

Année : 1993

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 11817

La langue : Anglais

Séries : Rapport d'information (CFN - Edmonton)

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Des parcelles de surveillance du taux de survie de jeunes pins tordus (Pinus contorta var. latifolia Engelm.) ont été établies dans plus de 70 parterres de coupe à blanc des régions forestières subalpine et boréale du centre-ouest de l'Alberta. Une méthode de classement de la productivité des stations, basée sur des coefficients de pondération attribués aux associations de sols, aux classes de drainage et à l'élévation, a servi à regrouper les parcelles dans 3 classes de productivité. Les taux de survie triennale, pendant une période de 9 ans, sont présentés pour la plupart des endroits échantillonnés, groupés selon la classe de productivité. Les principales causes de mortalité sont les rongeurs, la rouille-tumeur globuleuse du pin (Endocronartium harknessii [J.P. Moore] Y. Hiratsuka), le pourridiéagaric (Armillaria spp.), le charançon de Warren (Hylobius warreni Wood), la rouille-tumeur vésiculeuse (Cronartium spp.), le broutage, le déracinement par le vent, ainsi que d'autres causes indéterminées. Les dégâts attribuables aux mammifères et à des infestations de noduliers (Petrova albicapitana [Busck] et Petrova metallica [Busck]) sont beaucoup plus importants dans les peuplements éclaircis. Le pourridié-agaric et le charançon de Warren ont causé des dégâts plus importants dans les peuplements denses.