Publications du Service canadien des forêts

Analysis of historic jack pine budworm outbreaks in the prairie provinces of Canada. 1988. Volney, W.J.A. Canadian Journal of Forest Research 18: 1152-1158.

Année : 1988

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 11372

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Les rapports annuels du Relevé des insectes et des maladies des arbres (RIMA) du Service canadien des forêts ont servi à établir un indice de ravage de la tordeuse du Pin gris (Choristoneurapinus Freeman) pour une période de 50 ans. La région choisie était la partie ouest de l'aire d'extension de son hôte, le Pin gris (Pinusbanksiana Lamb.). L'interprétation de ces relevés nous a permis de construire une série chronologique annuelle des secteurs défoliés gravement ou de modérément à gravement. Pendant la période à l'étude, la superficie infestée s'est agrandie. Cette tendance a été éliminée des données afin d'obtenir une série chronologique stationnaire. Des analyses de la série chronologique ont montré l'existence d'une périodicité statistiquement significative de l'importance des infestations. Un examen de la fonction d'autocorrélation de l'échantillon a révélé que seule la région ravagée l'année dernière était significativement corrélée à la superficie infestée de l'année en cours. Le modèle identifié par la méthode de Box–Jenkins qui a été appliquée à ces résultats n'était pas approprié, indiquant que la série elle-même ne contenait pas suffisamment de données pour faire des prévisions. Il existait une corrélation étroite entre la superfie infestée et l'étendue totale parcourue par le feu au Manitoba et en Saskatchewan, 4–7 ans auparavant. Même si ces données sont brutes, ces relations pourraient être mises à profit pour élaborer des prédicteurs de l'importance et de la fréquence des infestations. L'importance de ces résultats pour l'aménagement forestier dans la région est examinée.