Publications du Service canadien des forêts

Soil affects Armillaria root rot of lodgepole pine. 1989. Blenis, P.V.; Mugala, M.S.; Hiratsuka, Y. Canadian Journal of Forest Research 19(12): 1638-1641.

Année : 1989

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 11118

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Un total de 768 semis de Pin de Murray (Pinuscontorta var. latifolia Engelm.), âgés de 2 ans, furent transplantés dans quatre sols capables de supporter la croissance du Pin de Murray. Au bout de 30 jours, ils furent inoculés avec l'un ou l'autre de deux isolats de l'espèce biologique nord américaine I (Armillariaostoyae (Romag.) Herink) de Armillaria. Selon une analyse linéaire logarithmique, le type de sol avait un effet significatif sur la viabilité de l'inoculum, la production de rhizomorphes, le taux d'infection des semis et les chances de mortalité des arbres suite à une infection.