Publications du Service canadien des forêts

Predicting the height to live crown base in plantations of four boreal forest species. 1994. McAlpine, R.S.; Hobbs, M.W. International Journal of Wildland Fire 4(2): 103-106.

Année : 1994

Disponible au : Région de la capitale nationale

Numéro de catalogue : 10857

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Un paramètre critique pour le déclenchement et la propagation d'un feu de cime dans la forêt boréale est la hauteur de la base des houppiers. Le feu de surface doit être assez intense pour « sauter » de la couverture morte aux branches vivantes et allumer les combustibles du houppier. Plus la base des houppiers est élevée, plus le feu de surface doit être intense. Les forêts plantées ayant généralement des combustibles plus structurés et moins variables que les forêts régénérées naturellement, la hauteur de la base des houppiers peut plus facilement y être estimée à partir des paramètres des peuplements couramment disponibles. En vue de trouver une équation à cette fin, des plantations de quatre essences de la forêt boréale communément utilisées ont été échantillonnées en veillant à la représentation de diverses classes d'âge. La hauteur de la base du houppier est prévisible à partir de la hauteur et de la densité du peuplement pour Pinus banksiana (pin gris), Pinus resinosa (pin rouge), Picea mariana (épinette noire) et Picea glauca (épinette blanche). Les paramètres des équations ont également permis d'autres observations. Dans le cas des plantations de pin rouge, la charge en combustible foliaire du houppier ne change pas après la fermeture du couvert, alors qu'elle augmente à mesure que le peuplement grandit dans le cas des trois autres essences.