Publications du Service canadien des forêts

A laboratory study of the effects of temperature on red pine seed germination. 1993. Flannigan, M.D.; Woodward, F.I. Forest Ecology and Management 62: 145-156.

Année : 1993

Disponible au : Région de la capitale nationale

Numéro de catalogue : 10804

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Nous avons étudié l'influence de la température sur la germination des graines du pin rouge (Pinus resinosa Ait.). Nos travaux ont comporté trois volets. Premièrement, nous avons étudié l'influence de la température sur la vitesse et le pourcentage de germination pour tester l'hypothèse que les basses températures inhibent la migration du pin rouge vers le nord. Deuxièmement, nous avons construit un modèle mettant en rapport le nombre de degrés-jours et la germination accumulée. Troisièmement, nous nous sommes penchés sur le rôle de la stratification froide dans la germination des graines.

Nous avons constaté que des températures de 15 EC ou plus étaient nécessaires pour obtenir un taux de germination de 80 % ou plus, ce qui signifie que l'expansion de l'aire du pin rouge n'est pas limitée par la capacité germinative. Des températures supérieures à 10 EC se sont révélées essentielles pour l'achèvement du processus de germination des graines non stratifiées. Une simple régression linéaire pas à pas sur la sommation des températures (degrés-jours) a expliqué environ 75 % de la variance des données de germination. La stratification froide des graines (2-5 EC) a augmenté la germination aux températures de 10 et 12,5 EC, par comparaison aux graines non stratifiées (78 % contre 26 %). Elle a également réduit le temps moyen de germination d'au moins un jour, même à la température optimale (25 EC).