Publications du Service canadien des forêts

DNA sequence relationships and origins of acetohydroxy acid synthase genes of Brassica napus. 1992. Hattori, J.; Rutledge, R.G.; Miki, B.L.; Baum, B.R. Canadian Journal of Botany 70: 1957-1963.

Année : 1992

Disponible au : Région de la capitale nationale

Numéro de catalogue : 10781

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Abstract

L'allotétraploïde Brassica napus contient une famille de gènes codant pour la systhase de l'acide acétohydroxyle (AHAS1-5) un enzyme exporté vers le chloroplaste dont le code est dans le génome nucléaire. Trois membres de la famille sont transcrits; AHAS1 et AHAS3 sont exprimés constitutivement, tandis que l'expression d'AHAS2 est limitée à l'ovule et aux graines. Dans ce travail, des séquences de gènes AHAS sont comparées et les relations phylogénétiques entre ces gènes sont étudiées. Les résultats démontrent que les séquences d'ADN de AHAS1 et AHAS3 sont similaires à 96-98 % dans la région codante et les régions adjacentes non-codantes 5' et 3'; AHAS1 et AHAS3 proviendraient d'un gène ancestral commun présent chez les crucifères. Au contraire, AHAS2 partage avec AHAS1 et AHAS3 une homologie à 80 % seulement, limité à la région du peptide mature et à une courte région du peptide de transition potentiel. Il semble que AHAS2 serait apparu par duplication d'un gène AHAS « housekeeping » et il a acquit des caractéristiques distinctes des autres gènes AHAS de plantes, vraisemblement à cause de différentes contraintes fonctionnelles.