Publications du Service canadien des forêts

The use of vegetation management in Canadian forest regeneration programs. 1992. Brand, D.G. Pages 113-124 in Proceedings of a Conference on Vegetation Management in Forestry, Amenity and Conservation Areas, April 7-9, 1992. Aspects of Applied Biology 29, Warwick, United Kingdom.

Année : 1992

Disponible au : Région de la capitale nationale

Numéro de catalogue : 10731

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

L'intérêt accru du public pour l'aménagement des forêts au Canada depuis quelques années a entraîné un changement de l'opinion concernant le mode de régénération et l'aménagement des forêts après la récolte. Les programmes élaborés antérieurement pour améliorer la régénération forestière avaient mis l'accent sur l'augmentation des plantations d'arbres et l'emploi herbicides pour maîtriser la végétation indésirable. Au moment où ces programmes commençaient à tourner à plein régime, l'opinion publique s'est détournée du modèle éthique agricole pour accorder plus d'importance à la préservation des caractéristiques naturelles des forêts. Une réorientation majeure des programmes de recherche forestière et de sylviculture a dû être effectuée afin d'accroître l'attention donnée aux particularités de chaque site dans la planification des activités de régénération. Voici quelques éléments clés de la nouvelle stratégie :

a. préciser les exigences écologiques des arbres des essences commerciales à la phase de la régénération;

b. améliorer les connaissances sur l'autoécologie de la végétation accompagnatrice;

c. recourir davantage aux agents de lutte biologique, de préférence aux herbicides chimiques de synthèse;

d. mettre au point des systèmes d'aide à la décision pour améliorer l'application des connaissances sur l'écologie forestière dans les programmes de reboisement.

Les nouveaux outils favorisent des stratégies plus élaborées d'aménagement des forêts. Il importe de prendre en considération les incidences des activités d'aménagement de la végétation non seulement sur la production de bois mais aussi sur les habitats de la faune, la biodiversité, les loisirs en forêt et les paysages forestiers.