Publications du Service canadien des forêts

Bioenergy and boreal forest management. 1998. Richardson, J., editor., Proceedings: Workshop. September 23, 1997, Timmins, Ont. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Headquarters, Science Branch, Ottawa, and IEA Bioenergy. 42 p.

Année : 1998

Disponible au : Région de la capitale nationale

Numéro de catalogue : 10402

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

L'Activité «Aménagement forestier» au titre de la tâche XII de l'Accord sur la bioénergie de l'Agence internationale de l'énergie (AIE/Bioénergie) vise à accroître les économies liées à la production de biomasse forestière, à mieux comprendre les procédés de sylviculture s'y rapportant et à élaborer des moyens de mettre sur le marché davantage de biomasse forestière, avec le meilleur rapport coût-efficacité possible. À cette fin, des études récapitulatives, des voyages d'étude et des ateliers ont été organisés au Canada et dans le Nord de l'Europe.

En 1997, la région forestière boréale a été le centre d'attention de cette Activité, avec un atelier qui a eu lieu à Timmins, en Ontario, le 23 septembre 1997. Cet atelier a fait ressortir les stratégies sylvicoles et les pratiques d'aménagement forestier utilisables dans la forêt boréale et ailleurs pour accroître l'approvisionnement potentiel en combustible ligneux (bois-énergie) dans les peuplements aménagés et non aménagés.

Un certain nombre de stratégies permettraient d'accroître la production de bioénergie dans la forêt boréale. L'une d'elles est la récolte par arbres entiers. Au cours de l'atelier, on a examiné les résultats d'une importante série d'études sur ce mode de récolte et, en particulier, sur ses effets potentiels sur les conditions du terrain. Dans les peuplements de conifères de la région boréale, l'éclaircie précommerciale est pratiquée couramment pour améliorer la densité des peuplements et la croissance des arbres destinés à être récoltés. Elle peut fournir de la biomasse pour usage énergétique. L'atelier a présenté les résultats d'une enquête internationale sur les combustibles ligneux tirés des opérations d'éclaircie précommerciale et de dégagement des plantations. La région boréale canadienne compte de nombreuses collectivités éloignées dont l'économie repose sur la forêt. Elles doivent souvent produire localement l'énergie dont elles ont besoin à l'aide de génératrices fonctionnant au diesel, lequel doit y être expédié par avion à un coût élevé. Ces collectivités ont commencé à se tourner vers la forêt comme source d'énergie durable, économique et viable sur le plan social et culturel. L'atelier s'est penché sur ce créneau pour la bioénergie.

Cette publication comprend les communications présentées au cours de la séance technique de l'atelier.