Publications du Service canadien des forêts

Chloroplast-dependent and light-independent expression of the tobacco rbcS promoter-GUS chimeric gene in black spruce. 1996. Gray-Mitsumune, M.; Yoo, B.Y.; Charest, P.J. Canadian Journal of Forest Research 26(6): 909-917.

Année : 1996

Disponible au : Région de la capitale nationale

Numéro de catalogue : 10271

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Non disponible (cliquer pour plus de détails)

Sélectionner

Résumé

Le promoteur du gène rbcS (petite sous-unité de la ribulose bisphosphate carboxylase) du tabac fusionné avec le gène rapporteur ß-glucuronidase (GUS) a été introduit dans des tissus d'épinette noire (Picea mariana (Mill.) BSP) par bombardement de microparticules enrobées d'ADN et sa régulatio a été étudiée. L'expression du gène chimerique promoteur rbcS-GUS était dépendante de la présence de chlorophastes dans les tissus d'épinette noire, tel que démontré des deux façons suivantes : (i) le gène promoteur GUS n'était pas actif dans les embryons zygotiques où aucun chlorophaste n'était observé peu importe qu'il soit exprimé chez les semis cultivés avec ou sans lumière qui contenaient des chloroplastes matures ou immatures; (ii) l'herbicide Norflurazon détruisait la structure des chlorophastes des plantules et inhibait l'expression du gène chimérique promoteur rbcS-GUS. Un gène chimérique témoin, le gène de la fusion du promoteur 35S du virus de la mosaïque du chou-fleur (CaMV) et du gène rapporteur GUS, n'a pas été inhibé par le Norflurazon. Contrairement à ce qu'on observe che les angiospermes, la lumière n'avait aucun effet sur l'expression du gène chimérique promoteur rbcS-GUS. Les plantules cultivées avec ou sans lumière ont tous montré une activité du gène rapporteur GUS et l'expression chez les plantules soumises à la noirceur n'a pas été augmentée par un traitemenet subséquent à la lumière. Ces résultats suggèrent que la régulation spécifique aux tissus du promoteur rbcS serait conservée entre les conifères et les angiospermes, mais que la régulation par la lumière ne le serait pas.